Toutes les actualités »

Vous avez une question ?

Rappel & Immediat gratuitIcon

Vous avez
une question ? Icon

Contact Icon

Print
PDF

Augmentation mammaire Nice - Clinique Mozart

Chirurgie mammaire esthetique du corps

Vidéo d’information sur l’augmentation mammaire par prothèse mammaire

augmentation mammaire

Une poitrine peu généreuse ou considérée comme telle est aujourd'hui perçue comme moins séduisante et manquant de féminité. Les traitements cosmétiques ou encore les exercices sportifs ne peuvent pas augmenter ou modifier le volume des seins. Seule une intervention de chirurgie esthétique peut corriger ce défaut de la poitrine par la mise en place d’implants mammaires.

Chirurgie d’augmentation mammaire

En matière de chirurgie esthétique d’augmentation mammaire, le résultat le plus naturel est obtenu quand les nouveaux seins forment un ensemble équilibré avec le corps, la morphologie de la patiente.

Il existe des implants mammaires de tailles et poids différents. Tous les implants ont une enveloppe en silicone, mais ils varient selon la forme et le remplissage.

Les prothèses mammaires

Les prothèses mammaires existent en deux formes principales pour offrir aux femmes un résultat adapté.

Les prothèses mammaires rondes ou en forme de pomme.

Ces prothèses sont idéales pour des femmes ayant des seins légèrement affaissés. Chez ces femmes, le volume se centralise automatiquement en bas des seins. Les implants mammaires ronds apportent du volume sur la partie supérieure du sein et donnent un effet "push-up" permanent. Ces prothèses mammaires rondes compensent donc le défaut de volume en haut du sein et mènent à des résultats naturels et esthétiques.

Les implants mammaires anatomiques, ovales ou en forme de poire

Ces prothèses ont une forme en "goutte d'eau" qui permet de garder un aspect naturel et une silhouette harmonieuse. Elles sont idéales pour les silhouettes très minces et les femmes qui n'ont pas ou peu de sein.

augmentation des seins

Lors de la consultation pré-opératoire le chirurgien discute avec sa patiente de l’emplacement de la cicatrice.

En matière de chirurgie d’augmentation mammaire, il existe trois possibilités d’incision pour l’introduction des prothèses mammaires.

Une petite incision bien dissimulée sur le pourtour de l'aréole qui entoure le mamelon (voie péri-aréolaire) ou bien dans le sillon sous le sein (voie sous-mammaire) ou encore dans le creux de l'aisselle (voie axillaire).

La voie péri-aréolaire
La voie aréolaire est une voie souvent utilisée, car laissant peu ou pas de cicatrice. Elle est faite en demi-cercle dans la partie inférieure de l'aréole et disparaît le plus souvent. Parfois, peut survenir une légère dépigmentation. Une correction par tatouage avec un pigment de la couleur de l'aréole quelques mois plus tard assure sa disparition (dermographie esthétique).

La voie sous-mammaire
Cette voie d’abord est bien dissimulée lorsque le sein tombe un peu et vient couvrir cette cicatrice.

La voie axillaire
Cette voie est surtout utilisée dans la pose d'implants mammaires derrière le muscle pectoral. La résultante cicatricielle est quasiment invisible.

operation augmentation des seins

Lors de la consultation pré-opératoire le chirurgien discute avec sa patiente quant à l’emplacement des implants mammaires.

La position des prothèses mammaires joue ainsi un rôle fondamental dans l'augmentation du volume de la poitrine.

La prothèse mammaire peut être insérée de manière rétro-musculaire (derrière le muscle) ou rétro-glandulaire (en avant du muscle). Les indications respectives de ces différentes positions tiennent surtout compte de l'importance de la glande mammaire préexistante et de l’épaisseur de la peau.

La position rétro-musculaire ou rétro-pectorale
Cet emplacement est adapté aux patientes minces dont les seins sont très menus et ne tombent pas. Cette position des prothèses mammaires intercale le muscle entre l'implant et l'extérieur, ce qui rend la prothèse moins perceptible et moins palpable. Cependant, la mobilité de l'implant sur le thorax est limitée, mais elle donne un aspect très juvénile au buste.

Un inconvénient : la contraction des muscles pectoraux peut déplacer les prothèses vers l’extérieur.

La position rétro-glandulaire ou pré-pectorale
Cet emplacement est recommandé chez les patientes au buste enveloppé dont on ne distingue pas les côtes. Plus naturel et plus physiologique, ce positionnement approfondit le sillon sous-mammaire, la prothèse mammaire associant son poids à celui du sein. Cette position des implants mammaires rend les seins plus mobiles sur le buste, ce qui est un gage de naturel.

augmentation poitrine

Les résultats d’une intervention d’augmentation mammaire sont immédiatement visibles. En effet, en un peu plus d’une heure, les seins se transforment en une belle poitrine ferme et naturelle, sans cicatrices visibles.

Un mois après l’augmentation mammaire : les seins dégonflent légèrement et s’assouplissent.

Trois mois après l’augmentation mammaire : la peau des seins se relâche encore et les prothèses mammaires prennent leur place définitive.

Six mois à un an après l’augmentation mammaire : le résultat devient enfin définitif. Les seins sont souples et naturels.

Exemple d'une augmentation mammaire par implants de forme anatomique :

protheses mammaires anatomiques
Exemple d'une augmentation mammaire par implants de forme ronde :

protheses mammaires rondes

Vous avez une question ?

Rappel &
Immediat gratuitIcon
Vous avez
une question ? Icon
Contact Icon
Partager votre expérience ! laissez une appréciation sur votre intervention.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Indiquez une note :

Vous avez une question ?

Rappel
Immediat & gratuitIcon

Vous avez
une question ?Icon

Contactez-nous Icon

Inscription newsletter Icon

La vidéo du mois

Simulation 3D

Augmentation mammaire : Souhaitez-vous voir votre NOUVELLE APPARENCE avant l'intervention chirurgicale ?