Toutes les actualités »

Vous avez une question ?

Rappel & Immediat gratuitIcon

Vous avez
une question ? Icon

Contact Icon

Print
PDF

Chirurgie intime Nice - Clinique Mozart

La chirurgie intime prend une place de plus en plus importante au sein de la chirurgie esthétique. Encore tabou il y a peu, elle répond à un souhait d’amélioration de l’image du corps chez l’homme comme chez la femme.

Il paraît évident que les mentalités ont considérablement évolué depuis les débuts des différentes interventions de la chirurgie intime.
Face à une médiatisation en constante augmentation, la demande dans cette spécialité connaît une forte croissance.

Initiées il y a plus de 15 ans chez les hommes et développées depuis 10 ans environ chez les femmes, les opérations de chirurgie intime ont progressé en efficacité mais aussi en précision.

La chirurgie intime répond à un souhait d’amélioration esthétique du corps. Le but de la chirurgie intime est de corriger une disharmonie au niveau des parties génitales et d’en améliorer l’équilibre esthétique.

Comme pour tout type d’intervention, l’équipe chirurgicale prend en compte les différents facteurs complexant pouvant motiver le recours à une chirurgie du sexe. Notamment l’aspect psychologique et l’aspect physique.

 

Consultez nos Dossiers sur la chirurgie intime chez la femme, et sur la chirurgie intime chez l'homme.

 

Chirurgie intime chez la femme

  • Labioplastie : diminution du volume des grandes lèvres

  • Nymphectomie ou Nymphoplastie :

    Cette intervention peut s’effectuer dès l’adolescence et consiste à réduire la taille des petites lèvres vaginales lorsqu’elles sont considérées disgracieuses ou gênantes.Trop longues ou trop larges ou encore trop épaisses cette intervention permet de retrouver une harmonie de l’anatomie tout en préservant l’innervation et la sensibilité.
    Le but étant d’enlever toute gêne d’ordre physique ou psychologique chez la femme.
    2 techniques existent : l’excision longitudinale et la technique en V choisies selon la particularité anatomique.
    L’opération dure environ une demi-heure sous anesthésie locale avec sédation.

Les techniques :

Le résultat de cette opération est durable et autorise une sortie le jour même.
La patiente peut reprendre ses activités quotidiennes sous 24 heures.
La reprise des relations sexuelles est envisageable au bout de 15 à 20 jours.

  • Réfection de l’hymen     (Hyménoplastie) :

    Reconstruction par un lambeau d’un hymen « accidentellement déchiré » en vue d’un mariage religieux pour rendre la virginité.

  • Reconstruction de clitoris :

    Restauration du capuchon du clitoris et du gland du clitoris pour recouvrer la sensibilité après excision rituelle.

  • Reconstruction de la vulve :

    Reconstitution des grandes lèvres et ou des petites lèvres en cas d’excision rituelle élargie.

  • Vaginoplastie (resserrement du vagin):

    Cette intervention permet le resserrement du plancher musculaire jugé trop large ou après une succession de dilatations vaginales due aux accouchements.
    L’opération permet une reprise des activités quotidiennes au bout de 4 à 5 jours.
    Et assure une amélioration des rapports sexuels chez beaucoup de femmes.
    Il faut compter environ 4 semaines pour entreprendre une activité sexuelle, une deuxième grossesse étant tout à fait possible.
    L’opération dure environ 1 heure sous anesthésie locale avec sédation et la sortie s’effectue le jour même.

  • Resserrement de l’orifice vaginal et du vagin à son entrée :

    Restauration de la filière vaginale trop élargie après accouchement en vue d’une amélioration des rapports avec son partenaire et restauration de la sensibilité sexuelle.

Chirurgie intime chez l'homme

  • Allongement du penis :

    Par dissection du fourreau de la verge et désinsertion du ligament suspenseur de la verge, allongement de 2 à 3 cm.

  • Elargissement du pénis  (phalloplastie):

    Injection de graisse autologue sur la périphérie de la verge pour augmenter le diamètre de 2 à 3 cm.

  • Combinaison des 2 opérations :

    Allongement et élargissement associés du pénis.

  • Diminution du sac testiculaire pour réaliser un lifting testiculaire :

    Résection d’une partie du scrotum pour aboutir à une diminution du sac testiculaire pour réaliser un « lifting testiculaire »

  • Reconstruction de testicule :

    Mise en place d'une prothèse de silicone pour absence congénitale de testicule ou après ablation pour chirurgie. L'intervention consiste à glisser une prothèse dans le scrotum du même volume que le testicule existant. L'intervention simple et indolore est réalisée en chirurgie ambulatoire sous diazanalgésie.

  • Circoncision rituelle :

    Résection de la peau prépuce pour raison religieuse.

  • Circoncision médicale :

    Résection de la peau du prépuce pour raison médicale : phimosis ou hygiène (mycose chronique, etc.…)

  • Maladie de Lapeyronie :

    Dissection de la fibrose des corps caverneux qui incurve le pénis lors de l’érection.

  • Section du frein préputial :

    Plastie en Z d’allongement du frein préputial en cas d’ulcération dû à une brièveté de ce dernier lors de l’érection et des rapports sexuels.

Vous avez une question ?

Rappel &
Immediat gratuitIcon
Vous avez
une question ? Icon
Contact Icon
Partager votre expérience ! laissez une appréciation sur votre intervention.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Indiquez une note :

Vous avez une question ?

Rappel
Immediat & gratuitIcon

Vous avez
une question ?Icon

Contactez-nous Icon

Inscription newsletter Icon

La vidéo du mois

Simulation 3D

Augmentation mammaire : Souhaitez-vous voir votre NOUVELLE APPARENCE avant l'intervention chirurgicale ?