Blepharoplastie : chirurgie des paupieres inferieures classique

Blépharoplastie : la chirurgie des paupières inférieures classique

La chirurgie des paupières inférieures permet de traiter l’excédent cutané responsable de l’apparition des rides. Cette intervention permet également de débarrasser des hernies de graisses responsables des poches sous les yeux.

La chirurgie des paupières inférieures comporte deux approches chirurgicales différentes, en fonction de l’importance des rides.

Lorsque les paupières inférieures du patient sont fortement ridées, l’incision se fait à 1 ou 2 mm sous les cils.
Cette incision permettra alors de retirer l’excédent de peau, celui là même qui donne une impression constante de fatigue, de manque de sommeil.

Au cours de cette opération de blépharoplastie, le chirurgien procède à l’ablation des poches graisseuses sous les yeux.

Lorsque les paupières inférieures du patient sont peu ridées, le chirurgien opte pour une approche chirurgicale transconjonctivale. Cette dernière approche permet de dissimuler l’incision, et donc la cicatrice, à l’intérieur de l’œil, au niveau de la conjonctive.

La voie transconjonctivale est une technique qui ne peut être envisagée que pour les patients qui ne présentent pas de peau flasque et ridée. En effet, ce geste chirurgical ne permet pas de réséquer la peau excédentaire, la peau qui tapisse les paupières inférieures. Un laser CO2 fractionné permettra de compléter le geste en agissant sur les ridules de la paupière inférieure.

Quelle que soit la voie d’incision choisie et avant de procéder à la mise en place des petits points pour refermer la paupière, le chirurgien procède à l’ablation des bourrelets de graisses qui se sont logés au niveau des paupières inférieures. Puis ce dernier effectue le redrapage cutané et retire la peau en excès.