La Consultation Pré-Anesthésique

Elle doit être effectuée entre 3 mois et 48h avant l’anesthésie générale ou loco-régionale. C’est une obligation légale. Votre médecin spécialiste vous donnera les informations pour prendre contact avec le médecin anesthésiste.

 

 

POUR CETTE CONSULTATION, N’OUBLIEZ PAS :

  • Votre dossier d’hospitalisation.
  • Vos résultats récents d’examens biologiques et Electrocardiogramme récent.
  • Votre traitement médical.

La Diazanalgésie: une technique d’anesthésie appropriée pour la chirurgie esthétique.

A la clinique Mozart un type d’anesthésie particulier, la diazanalgésie est pratiquée lors des interventions de chirurgie plastique (lifting cervico-facial, prothèses de seins, liposuccion, rhinoplastie, etc…).

La diazanalgésie assure un sommeil léger permettant de quitter la clinique le soir même.

Cette technique d’anesthésie générale est peu usitée en France, mais bien répandue Outre-Atlantique. Elle consiste en l’injection intraveineuse de produits sédatifs (procurant une relaxation profonde équivalente au sommeil) et analgésiques (supprimant toute douleur), sans faire appel à des anesthésiants puissants. Cette anesthésie intraveineuse légère peut être de longue durée. Elle est toujours complétée par une anesthésie locale réalisée par le chirurgien. Sont utilisés alors, à dessein, des produits d’anesthésie locale longue durée assurant le confort bien au-delà de l’acte opératoire.

Cette combinaison d’anesthésies est une alternative intéressante à l’anesthésie générale classique :

  • En per-opératoire puisque le patient n’est ni intubé, ni ventilé, ni endormi profondément
  • En post-opératoire puisque le réveil est rapide, doux, exempt de douleur (car l’anesthésie locale perdure très longtemps)
  • L’autre alternative à cette technique ne peut être qu’une anesthésie générale classique, profonde, avec intubation et ventilation assistée.
  • La diazanalgésie procure une amnésie per-opératoire identique à celle d’une anesthésie générale classique, sans en avoir les inconvénients.
  • Les interventions plus longues (par exemple le lifting) sont idéales pour ce type d’anesthésie car le patient se réveille rapidement, prend sa collation et fait ses premiers pas les heures suivantes. De plus la sécurité anesthésique s’en trouve renforcée puisque le réveil est rapide et complet.
  • Les interventions courtes et réputées douloureuses en post opératoire (par exemple mise en place de prothèses de seins sous pectorales) sont également idéales pour ce mode d’anesthésie car, outre la qualité et la rapidité du réveil, l’anesthésie locale longue durée procure un excellent confort au domicile.