FAQ esthétique des jambes

Comme des millions de Français, l’esthétique de vos jambes est affreuse, vous n’osez pas les montrer car vous avez des varices disgracieuses. Vos jambes sont douloureuses, vous en souffrez, vous avez les jambes lourdes, enflées, bref, vos jambes vous rendent la vie difficile.

Que faut-il faire alors?

Ne soyez pas désespéré(e)s! Voici quelques explications pour mieux comprendre ce qui vous arrive :

Les veines des jambes font remonter le sang des pieds vers le cœur grâce aux contractions des muscles des mollets et de la plante des pieds et grâce à des petits clapets anti-reflux appelés valves, disposés à l’intérieur des parois des veines des jambes et qui empêchent le sang de retomber vers les pieds.

L’insuffisance veineuse est liée à une faiblesse de la paroi de la veine. Cette faiblesse souvent héréditaire va s’aggraver progressivement avec l’age. Les jambes lourdes, les jambes enflées, les varices des jambes, sont favorisées par certains facteurs : les hormones sexuelles féminines ou les grossesses, la prise de poids, la sédentarité, les métiers avec une position debout prolongée et des piétinements, la chaleur ainsi que certains sports à risques.

La paroi veineuse va se dilater, les valves vont s’écarter, laissant fuir le sang vers les pieds : c’est le reflux. Ce reflux va entraîner une augmentation de la pression dans la veine. Lorsque la dilatation veineuse devient permanente, il s’agit d’une varice.

J’ai les jambes lourdes, J’ai les jambes gonflées, que se passe-t–il ?

Les jambes lourdes ou les chevilles enflées sont très fréquentes dans la population puisque dans une étude récente de 2006 portant sur 3500 patients, 70% avaient des jambes lourdes (Angéiologie 2006, vol 58, n°1).

Les jambes douloureuses, lourdes,ou des chevilles gonflées, enflées témoignent le plus souvent d’une mauvaise circulation sanguine dans les veines des jambes. Lorsque les veines des jambes se dilatent, le retour du sang des pieds vers le cœur se fait moins bien, entraînant une stagnation du sang dans la jambe. C’est le début des sensations de lourdeur de jambes, des crampes nocturnes ou des démangeaisons.
Il faut alors envisager un traitement pour jambes lourdes qui a pour but de soulager et d’éviter que la maladie des veines ne progresse et n’entraîne des complications. Un bilan phlébologique s’impose.

J’ai des varicosités, des télangiectasies, dois-je m’en inquiéter ?

Les varicosités ou télangiectasies sont des dilatations permanentes de petits vaisseaux, capillaires, artérioles ou veinules de la peau, aussi fines que des cheveux, en forme d’étoiles ou de pattes d’araignée de couleur bleue, violette ou rouge, généralement très apparentes et inesthétiques. Les varicosités précèdent souvent les varices qui sont des veines dilatées plus grosses. Contrairement aux varices, les varicosités des jambes sont sans aucun danger. Lorsqu’elles sont très inesthétiques, un traitement peu agressif peut être envisagé, sans oublier bien sûr, la prévention de la maladie des veines des jambes.

J’ai des impatiences et c’est très désagréable !

Les impatiences, ou syndrome des jambes sans repos, provoquent des sensations désagréables dans les jambes que seuls des mouvements peuvent soulager. Les impatiences se manifestent la plupart du temps la nuit, souvent au moment du coucher.

La cause est inconnue, mais ce syndrome serait favorisé par l’insuffisance veineuse, la grossesse, l’insuffisance rénale, le manque de fer, le diabète, certaines maladies neurologiques, certains médicaments, la caféine, le thé, l’alcool et le tabac. La génétique pourrait également jouer un rôle dans les impatiences.

Un traitement médical peut être envisagé dans les formes les plus sévères des jambes sans repos.

J’ai des varices aux jambes, est-ce que je risque quelque chose ?

Les varices des jambes sont extrêmement répandues au sein de notre population, puisqu’on estime qu’elles concernent la moitié des individus en majorité des femmes, bien que les hommes soient également concernés.

Les souffrances des jambes sont liées à un mauvais retour du sang dans les veines des jambes: lourdeurs de jambes, chaleur, gonflement des jambes ou des chevilles, chevilles ou jambes enflées, fourmillements, impatiences, crampes ou œdèmes, démangeaisons… signent un problème sur les veines des jambes.

Les principaux facteurs de risque de survenue de varices sur les jambes sont représentés par une prédisposition familiale, l’âge, l’appartenance au sexe féminin, le surpoids, la sédentarité, l’exposition à la chaleur, le port de chaussures à talons trop hauts ou trop plates ou de vêtements trop serrés. Les professions qui nécessitent de travailler longtemps debout (vendeuses, coiffeuses, infirmières, hôtesses de l’air) augmentent aussi la probabilité de développer des varices des jambes.

Il existe 2 types de veines au niveau d’une jambe, profondes et superficielles. Les varices des jambes se développent exclusivement sur le réseau superficiel constitué de deux troncs principaux appelés grande veine saphène et petite veine saphène et de multiples branches veineuses. Le sang est collecté par les petites branches vers les veines saphènes, qui drainent le flux veineux jusqu’aux veines profondes qui le conduiront ensuite vers le cœur pour y être épuré et oxygéné… avant de repartir dans la circulation saunguine.

Les varices des jambes apparaissent donc lorsque certaines veines des jambes sont dilatées en permanence et ne remplissent plus leur rôle de vidange vers le cœur.

Les varices des jambes posent plusieurs problèmes :

  • Un problème esthétique, parfois négligé au départ de la maladie des veines des jambes.
  • Un problème d’inconfort avec des lourdeurs de jambes, des jambes enflées, des chevilles gonflées et des impatiences gênant les activités quotidiennes.
  • Un problème médical avec tôt ou tard des complications cutanées ou circulatoires sur les jambes.

C’est pourquoi, en matière de varices des jambes, mieux vaut prévenir que guérir. Une bonne hygiène de vie permet souvent de retarder l’apparition des varices sur les jambes.

Cependant, lorsque l’on a des varices sur les jambes, un avis spécialisé est indispensable afin de faire un bilan soigneux et précis des troubles et afin de pouvoir proposer une prise ne charge et le traitement le plus adapté à la situation. Cela ne sert à rien d’attendre car les varices des jambes ne disparaîtront pas toutes seules, les varices peuvent se compliquer et plus elles grossissent, plus le traitement de ces varices risque d’être difficile.

De quel traitement pour les varices des jambes puis-je bénéficier ?

Divers traitements pour les varices des jambes existent et permettent de soulager voire de supprimer les lourdeurs de jambes, les jambes enflées, les chevilles gonflées et les impatiences, de soigner les différents stades de la maladie des varices, de réduire et d’éviter les complications graves comme les ulcères, les thromboses ou les hémorragies:

A l’intervention chirurgicale classique du stripping s’ajoutent de nouvelles techniques moins invasives et très prometteuses pour le traitement des varices des jambes…

  • Les méthodes qui enlèvent la veine saphène comme le stripping chirurgical ou éveinage classique, le laser endoveineux, la radiofréquence.
  • les méthodes qui conservent la veine saphène mais qui retirent les varices comme la phlébectomie de Müller ou la méthode ASVAL.