chirurgie intime des femmes

La chirurgie intime prend une place de plus en plus importante au sein de la chirurgie esthétique. Encore tabou il y a peu, elle répond à un souhait d’amélioration de l’image du corps chez la femme.

Il paraît évident que les mentalités ont considérablement évolué depuis les débuts des différentes interventions de la chirurgie intime.

La chirurgie intime répond à un souhait d’amélioration esthétique du corps. Le but de la chirurgie intime est de corriger une disharmonie au niveau des parties génitales et d’en améliorer l’équilibre esthétique.

De nombreuses femmes désirent agir sur leur intimité, source de leur plaisir sexuel, de leur épanouissement.

Certaines femmes souhaitent supprimer un excès de graisse sur leurs pubis (Mont Vénus). D’autres veulent réduire la taille de leurs petites lèvres (nymphoplastie ou labioplastie), sources de gênes dans l’habillement notamment. D’autres aussi veulent agir sur leur point érogène (le point G).

Toutes les interventions de chirurgie intime féminine répondent à des désirs chez de nombreuses femmes d’améliorer la partie du corps la plus intime : leur sexe. En effet certaines de ces opérations visent à augmenter le plaisir sexuel. Tandis que les autres interventions répondent à un désir purement esthétique ou fonctionnel.